torchon de plancher loc. nom. m.
les citations
Lorraine vieillissant "pièce de toile épaisse servant à laver les sols, à éponger". Stand. serpillière. Synon. région. bâche*, cince*, emballage*, loque*, panosse*, patte*, peille*, pièce*, toile*, wassingue*.
1. Un après-midi [l’auteur raconte des vacances à Verteuil, Lot-et-Garonne], grand-mère m’envoya chez Degal, acheter un « torchon de plancher » ! Le commerçant me fit répéter plusieurs fois avant de répondre qu’il n’en avait pas. Aussitôt de retour, grand-mère me renvoya, pensant que je m’étais mal expliqué. « Un torchon de plancher, ah non, nous n’avons pas cela. » J’insiste, j’explique l’usage de la chose, pensant que dans ce pays où le cornet [v. cornet1] en papier devient une poche [v. poche1] et l’escargot un limaçon, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que l’auxiliaire du balai-brosse portât lui aussi un autre nom. / Soudain, le front du commerçant s’illumine : « Ah, une serpillière ! » (R. Iss, … Et les roses ont menti, 1993, 136.)

variantes. torchon de pavé (LanherLitLorr 1990).
◆◆ commentaire. Lexie caractéristique du français de Lorraine, par restr. de fr. torchon "pièce de toile servant à divers usages domestiques" et plancher "sol en bois d’une pièce d’habitation" (dep. ca 1150, v. TLF), attestée dep. 1922 (« elle en [de l’étoffe] avait laissé pendre un grand bout par derrière, comme un torchon de plancher » G. Chepfer, Frantext) ; seul des dictionnaires généraux contemporains, TLF mentionne la lexie, avec l’indication « région. (Lorraine) ». Dans le prolongement de cette aire, c’est la lexie simple torchon qu’emploie le français de Belgique (Hanse 1994 ; LeboucBelg 1998 et DelcourtBelg 1999), usage enregistré par les dictionnaires généraux : GLLF, sans marque, mais avec un exemple de G. Simenon ; Rob 1985, NPR 1993-2000 « Belgique » et Lar 2000 « Belgique, Québec » ; TLF « région. (Belgique) ».
◇◇ bibliographie. LanherLitLorr 1990 ; MichelNancy 1994 ; aj. à FEW 13/2, 103b, torques.
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96. Taux de reconnaissance : Meurthe-et-Moselle, 35 % ; Meuse, 30 % ; Vosges, 15 % ; Moselle, 0 %.